Bienvenue sur le site de l'ALF.

Faites votre choix dans le bandeau ci-dessus ou consultez la UNE, ci-dessous.

Quête de sens actuelle : le nouveaux chantiers de l'ALF

 

 

     Le monde est en ébullition et en souffrance, nul ne peut l'ignorer. Notre regard ne doit pas s'en détourner.

    En Europe, où la vie quotidienne est quand même, pour beaucoup de citoyens relativement tranquille, s'amplifie le sentiment des menaces internationales et le malaise social ne faiblit pas. Nous constatons que les dépressions noogènes - par perte du sens dans la vie - sont en augmentation. Les révoltes contre les institutions et traditions se multiplient. Le mal-être, notamment chez les jeunes, laisse à sentir le "vide existentiel" que le consumérisme ne comble plus "comme avant". Le burnout des plus engagés dans le domaine professionnel devient un symptôme établi, presque un passage obligé pour oser se mettre en recherche d'une autre vie. La vieillesse, vécue souvent comme un "naufrage" dont l'andropause serait un aspect, commence à attirer l'attention. Les personnes en chômage luttent contre le découragement.

    C'est à comprendre que la perte de sens est intense et que l'intuition franklienne de l'éducation à la responsabilité est centrale pour servir la volonté de sens que ces problématiques existentielles révèlent.

      Ce que la logothérapie nous invite à voir aussi, ce sont les initiatives positives et les avancées.

      Des initiatives de solidarité se vivent hors des institutions.

     Les contacts que nos membres ont avec le monde médical montrent que de plus en plus de médecins et infirmièr(e)s ressentent le besoin d'un appui du côté des psychothérapeutes.

      Une parole de sens se cherche dans les ateliers et groupes de parole proposés de plusieurs côtés.

     Nous sommes sollicités par des jeunes et des "madame monsieur tout le monde", qui désirent en apprendre plus sur la logothérapie.

      L'ALF s'est donné comme mission de répondre à cette quête de sens.

     Vous trouvez dans notre rubrique "Professionnels", les professionnels rejoints par des logothérapeutes venant de Suisse.

      Au delà de la professionnalisation de ses membres, des actions sont déclenchées vers un public plus large.

      Déjà des rendez-vous vous sont proposés avec des auteurs logothérapeutes. Vous les trouverez sur ce site, au fur et à mesure de leur programmation.

      Une formation est à l'étude pour ceux qui veulent en apprendre plus sans autre prérequis que la volonté de trouver le sens.

      Faites nous part de vos réactions, besoins, suggestions.

      Avançons ensemble.

 

Valentin Husser, président de l' ALF

29/01/2023

APPEL À COTISATIONS pour 2023

 

Les membres actuels, mais aussi les anciens membres, trouveront tous les renseignements pour réaliser leur adhésion 2023 ICI .

OUI à la nouvelle année !

 

 

Refrain du chant de Buchenwald

O Buchenwald, wir jammern nicht und klagen

und was auch unser Zukunft sei :

Wir wollen trotzdem Ja zum Leben sagen,

Denn einmal kommt der Tag - Dann sind wir frei

O Buchenwald, nous ne pleurons pas et nous ne nous plaignons pas et quel que soit notre futur :

Nous voulons malgré tout dire oui à la vie,

Alors le jour viendra où nous serons libres.


 

Ce refrain, Viktor Frankl, fondateur de la logothérapie l’a entendu et sans nul doute entonné maintes fois dans le camp de concentration nazi de Buchenwald où il a été enfermé.

Ce chant résonne de façon étrangement actuelle, en cette période troublée où l’avenir est incertain et menaçant et où augmentent la peur, le découragement, l’aigreur de cœur, la méfiance envers les personnes différentes, le refuge dans les addictions, les choix d’exclusion et autres problématiques existentielles, en même temps que la violence et les menaces géopolitiques et climatiques.

Ce refrain nous inocule une conviction fondamentale de la logothérapie « malgré le tragique de l’existence, dire « Oui » à la vie !» Citation de Viktor Frankl.

 

Dans cette attitude réside l’espérance que, avec les humains de bonne volonté et les artisans de paix, les logothérapeutes transmettent dans leur accompagnement des personnes en malaise ou en souffrance. Retrouver le sens dans la vie, tel est le but de cet accompagnement et la condition pour goûter à la triade heureuse - la joie, la foi, la paix -, qui sont notre vocation ultime.

 

Au-delà de ces bonnes paroles, et de l’appui aux logothérapeutes, l’ALF s’est donné pour mission de diffuser les idées de la logothérapie. A cet effet, des Ateliers de Formation Logothérapeutiques sont ouverts aux non diplômés qui veulent simplement en apprendre plus sans pour autant devenir logothérapeutes certifiés. Une formation dans cette direction est en gestation. Des actions ponctuelles verront le jour dans les régions sous l’impulsion des groupes décentralisés de logothérapeutes. Des petites vidéos seront produites pour relayer le message.

Tout un chacun pourra trouver sur le site de l’ALF, mis à jour en continu par notre fidèle webmaster, les informations nécessaires et le mode de participation adéquat.

 

En vertu de ce programme, qui requiert l’implication de tous les adhérents et des partenaires, je nous souhaite, chers lecteurs, une année pleine de sens « au service de plus grand que soi » !

 

Valentin Husser

En charge de la présidence de l’ALF

Associations des Logothérapeutes Francophones

02/01/2023

Cycle "Rencontre avec un témoin"

 

Les activités du CALIF reprendront en janvier avec le lancement d'un nouveau type d'événement 'Rencontre avec un témoin'. Nous espérons vous y retrouver nombreux !

 

Rebondir après un burnout

19 janvier

18h30-20h

par Zoom

 

Notre témoin évoquera son vécu et sa traversée d'un burnout, et nous prendrons ensuite un temps de questions et de partage.

 

Les inscriptions sont ouvertes ICI !

La FF2P nous communique :

23/12/2022

Message de Noël 2022

 

L’année 2022 entre dans la grange du passé, par le sablier du temps. Tout ce qui est advenu restera conservé, les possibilités réalisées, tout comme celles qui ont été négligées ou délibérément écartées, avec des intentions nobles ou égotiques.

Les difficultés existentielles individuelles font écho aux souffrances dans le monde.

 

L’aile sombre de la guerre couvre l’Europe suite à l’agression de l’Ukraine par le pouvoir actuel en Russie ; le chaos politique à Haïti continue de creuser la misère ; les factions belliqueuses s’activent dans de nombreuses régions du monde ; la planète souffre du réchauffement et des destructions occasionnées par les hommes …

Et pourtant le Rwanda en processus de réconciliation accueille des réfugiés rejetés de partout ; les peuples s’entraident pour ceux qui ont tout perdu ; des initiatives individuelles ou en associations se multiplient pour chercher la lumière derrière le brouillard glacial ; des personnes se forment pour écouter, accueillir, accompagner, s’autotranscender afin que la solidarité, le partage, la joie, l’amour, la paix ne disparaissent pas.

 

Otto Zsok qui fut notre mentor en 2021 et 2022 était très sensible à cette dimension noétique collective. Il nous guidait à chercher le sens, en nous-même et dans notre histoire personnelle et aussi dans celle des peuples. Trouver notre « Je » lumineux, notre « Ich im Licht » et le laisser rayonner vers les autres, jusqu’au dernier instant de notre vie terrestre. J’ai pu joindre Otto deux jours avant que sa vie ne s’accomplisse en entrant dans le passé. Il a réussi à balbutier « Valentin, il faut continuer la logothérapie, pour la paix entre les humains ». Ce n’est pas la moindre des motivations qui m’ont tiré vers un engagement au CA de l’ ALF.

 

Car l’appel de la Vie nous aspire, nous qui prétendons être logothérapeutes, au service du sens et des valeurs, vers l’action :

  • pour les logothérapeutes certifiés ou en phase finale de leur formation, offrir une professionnalisation, à l’instar des initiatives passées, « Au-delà de Frankl » en 2021 – 2022 ou encore formation à la Biographie thérapeutique ou Bilan de vie guérissant avec Otto Zsok, par exemple.
  • pour permettre à ceux, nombreux, qui ont senti que la logothérapie peut les aider à mieux accomplir leur mission, mais ne veulent ou peuvent pas devenir logothérapeutes certifiés, offrir une formation à la relation d’aide logothérapeutique.
  • pour contribuer à la dynamique logothérapeutique qui s’étoffe, nouer et renforcer les partenariats et soutiens mutuels les associations, tel le CALIF, œuvrant selon des valeurs convergentes, en Europe, en Haïti, au Rwanda, au Chili, les pays où nous comptons des adhérents.
  • pour réaliser ces buts, structurer l’ALF en coprésidence et coworking, commissions et groupes de travail par thèmes et zones d’action, afin que chacun se sente soutenu, impliqué, responsable de l’œuvre commune.

C’est de cela que nous déciderons, en AG et CA, le 28 décembre. Les possibles du futur se précipitent vers l’étroit instant du présent où des décisions doivent être prises. Nous sommes appelés à choisir, décider, et nous engager à réaliser le sens. Puissions-nous répondre présent.

 

Ce sont là mes vœux en cette occasion de Noël, fête de la lumière et écho noétique de l’amour inconditionnel.

 

Valentin HUSSER, président par interim

20/12/2022

IN MEMORIAM

 

Message reçu le 5 décembre 2022 à l’adresse de l’ALF, et particulièrement de ceux qui ont connu Otto Zsok, venu en en 2018 en France, à Lyon, pour nous parler de la biographie dirigée.

 

 Chers amis de l’Institut de Fürstenfeldbruck,

 

Le 4 décembre 2022, Otto Zsok, Directeur de l’institut de logothérapie d’Allemagne du sud, s’est endormi dans la paix, entouré des siens, chez lui à FFB.

 

Un texte extrait de son manuscrit de « Sinnseelsorge » (l’accompagnement spirituel à travers la recherche de sens) nous accompagne, nous aussi, en ce moment d’adieu définitif, comme un dernier message, porteur de toute la chaleur humaine qui habite nos relations, au-delà du visible.

 

« Ce n’est que dans la mort que la vie est achevée, et en ce sens, parfaite : elle s’accomplit dans l’être du passé. Après la mort, toute la vie appartient au passé, comme parfait-accompli. Ce n’est qu’à la mort que l’homme a créé son « moi ». (Ce n’est que là qu’il a achevé son « moi », qu’il lui a donné sa forme individuelle parfaite)

Par conséquent, dans une certaine mesure, la naissance véritable de l’homme se fait dans la mort. Le « moi » dont l’homme a l’expérience au cours de sa vie est un « moi » en devenir. Mais dans la mort, quand tout devenir se fige, l’homme, en tant que « moi » spirituel, atteint l’être ».

 

Cher Otto, ta confiance, ta force créatrice, ton amour, tes mots et gestes, tant de qualités qui sont les tiennes enrichissent notre souvenir et notre vie. Nous te gardons au fond de notre cœur.

 

Un message de condoléances a été envoyé à la famille de la part de l’ALF.

 

Traduction / rédaction : B. Schmidt

 06/12/2022

PARUTION

Ouvrage disponible chez Librinova, en version numérique ou papier. Cliquez sur l'image pour être redirigé vers leur site.

 

Le mot de l'auteur :

"Un ouvrage dans lequel j'aborde les dernières réflexions scientifiques qui viennent conforter l'intuition de Viktor Frankl de considérer que l'Homme se distingue par sa dimension spirituelle et que la quête de sens est un élément moteur de nos vies.

J'ai souhaité que cet essai soit accessible au plus grand nombre et qu'il puisse nous aider à redéfinir le rôle de chacun en société."

06/12/2022

À LIRE

REVUE SCIENCES & BONHEUR

N°7 Automne 2022

 

Sens et bonheur

 Regards pluriels sur deux concepts en débat

 

Contenu :

 

   - Le bonheur au carrefour des conceptions occidentales et arabo-musulmanes: Caractéristiques, différences et impacts empiriques. Par Samia BenYoussef

   - Un modèle intégratif du bonheur pour en percevoir le sens. Par Marie-Pierre Deumon Feuvrier

   - «Durabilité au carré» : L’effectuation au service des carrières individuelles, du bonheur et des besoins du monde. Par Stéphane Bonzon et Shékira Rochat

   - Le jeu : Une approche porteuse de sens, voire de bonheur ? Par Shékira Rochat et Caroline Arnoux-Nicolas.

 

 Cliquez ICI pour charger la revue en fichier pdf

ou pour accéder à leur site.

29/08/2022